TRAIL Richard Collin, Emmanuel Presson Loïc Menoux les trois Ducs 2019


Malgré la concurrence nancéienne et les conditions météo compliquées, plus de 300 participants ont pris part à cette sixième édition du trail barisien qui avait opté pour la nouveauté avec trois parcours. Habitués des podiums, ‘’Manu’’ Presson et Loïc Menoux n’ont pas failli àleur réputation

Près de 300 traileurs ont pris part aux trois parcours de cette sixième édition du trail des Ducs.  Photo ER /Nicolas FERRIER

Photo HD Près de 300 traileurs ont pris part aux trois parcours de cette sixième édition du trail des Ducs. Photo ER /Nicolas FERRIER

6e édition du trail des DucsA Bar-le-DucC’était sa première participation au trail des Ducs Barisien et le maçon de métier s’est livré à un véritable cavalier seul sur ces 24 kilomètres de la course phare du jour. Le Cousansois Richard Collin déjà très en vue lors du récent parcours sur les coteaux Meusiens de Vigneulles, a pris la poudre d’escampette dès les premiers hectomètres dans la montée vers la Ville Haute. Gervaise première féminine« La course est partie très vite et nous étions 3 avec Laurent Michel et un autre jeune participant. J’ai creusé un écart assez rapidement et j’ai conservé le même rythme sur ce beau parcours » indiquait -il tout sourire à l’arrivée après 1h45’33’’ de course et précisant qu’il sera comme l’an passé au départ du 33 kilomètres du prochain trail des Tranchées.Le podium était complété de Laurent Michel et de Jean-Michel Loiseau. Anne-Sophie Pitoy terminait première féminine. En ce qui concerne le parcours intermédiaire de 16 bornes, Emmanuel Presson ne partait pas favori en présence de Sébastien Laurier vainqueur sur la piste de Napatant la semaine passée autour du plan d’eau de Briey. Celui qui n’a loupé que d’une place sa participation au France de cross a dû laisser la victoire à Manu Presson qui revenait sur ce duel « il prenait les devants dès que ça montait un peu et je revenais à niveau sur les autres zones. Je savais qu’il souffrait d’une contracture» . Le coureur d’Oey s’en trop s’en apercevoir et malgré une douleur au talon qui le gêne et réduit ses entraînements, partait seul de sa grande foulée vers la ligne d’arrivée qu’il coupait en 1h07’54’’. Sébastien Laurier terminait second devant Sylvain Lamige. La première féminine était Lucille Gervaise en 1h24’23 et 19e du scratch. Sur la course courte de la matinée c’est sans surprise que Loïc Menoux l’emportait en 38’33’’ pour ces 9 Km avec pour dauphin Matthieu Housson suivi d’Olivier PhIlippe. Côté dames c’est la clémentine Chaumont qui finissait en tête parcours en 47’35″.

lES PRINCIPAUX RESULTATS

16 km : 1. Presson 1 h 07’54 ; 2. Laurier 1 h 09’30 ; 3. Lamige 1 h 10’20 ; 4. Chaudron 1 h 10’42 ; 5. Menoux 1 h 13’11 ; 6. Serrier 1 h 13’26 ; 7. Philippon 1 h 13’44 ; 8. Hannequin 1 h 14’17 ; 9. Moutaux 1 h 14’26 ; 10. Varinot 1 h 15’12 ; 11. David 1 h 16’ ; 12. Pereira 1 h 17’22 ; 13. R. Vautrin 1 h 19’14 ; 14. Trichot 1 h 19’25 ; 15. Coene 1 h 21’22 ; 16. Slowinski 1 h 22’30 ; 17. Raffa 1 h 23’29 ; 18. Boulanger 1 h 23’44 ; 19. Gervaise 1 h 24’23 ; 20. Renard 1 h 24’56 ; 21.E. Vautrin 1 h 25’47 ; 22. Verany 1 h 26’04 ; 23. Flory 1 h 26’09 ; 24. Cecchini 1 h 27’51 ; 25. Diaz 1 h 28’34 ; 26. Ruaz 1 h 28’46 ; 27. Deliau 1 h 29’10 ; 28. Dandeu 1 h 30’35 ; 29. Martel 1 h 30’41 ; 30. Viard 1 h 30’49 ; 31. Ortega 1 h 30’55 ; 32. Lafrogne 1 h 31’07 ; 33. Dommange 1 h 31’53 ; 34. Durand 1 h 31’59 ; 35. Stock 1 h 32’14 ; 36. Guyot 1 h 32’18 ; 37. Gérard 1 h 32’27 ; 38. Mavet 1 h 32’34 ; 39. Dubois 1 h 32’39 ; 40. Bresson 1 h 32’44 ; 41. A. Lecuit 1 h 32’50 ; 42. Pastor 1 h 33’05 ; 43. Vautrin 1 h 33’09 ; 44. Petit 1 h 33’27 ; 45. Marchal 1 h 33’38 ; 46. Collin 1 h 34’ ; 47. Thiebaux 1 h 34’24 ; 48. Sequin 1 h 34’37 ; 49. Varlet 1 h 34’40 ; 50. Weber 1 h 34’48, 129 classés.

9 km : 1. Menoux 38’27 ; 2. Housson 39’42 ; 3. Philippe 40’19 ; 4. H. Lafrogne 40’28 ; 5. C. Hacquin 40’46 ; 6. Thiry 42’04 ; 7. Leroy 44’25 ; 8. Maginot 45’19 ; 9. Loiseau 45’48 ; 10. Castellar 46’57 ; 11. Giron 47’06 ; 12. Akroum 47’08 ; 13. Chaumont 47’32 ; 14. Kremer 47’37 ; 15. Richard 50’07 ; 16. Gerard 50’10 ; 17. Noel 50’14 ; 18. Lo. M’Barki 52’11 ; 19. Durigneux 52’13 ; 20. Chevalier 52’16 ; 21. Gamin 52’18 ; 22. Collin 52’19 ; 23. D. Battin 52’25 ; 24. Peuziat 52’28 ; 25. R. Hacquin 52’34 ; 26. Griot 52’36 ; 27. Lapierre 52’44 ; 28. Andre 52’52 ; 29. Gusse 52’56 ; 30. Cassin 53’10 ; 31. Rondeau 53’16 ; 32. Herouf 53’37 ; 33. Da Silva Dias 53’42 ; 34. Pottelette (F) 54’05 ; 35. Leroy 54’17 ; 36. La. M’Barki 54’42 ; 37. Oeverby (F) 54’50 ; 38. E. Lafrogne 55’05 ; 39. Brigandet 55’21 ; 40. Phillipot (F) 56’07 ; 41. G. Battin 56’14 ; 42. Boulanger 56’18 ; 43. Steiner 56’27 ; 44. Bukovatz 56’34 ; 45. Vadala 56’39 ; 46. Lambert (F) 56’56 ; 47. Grison 57’; 48. Demongeot 57’27 ; 49. Pointaux 57’44 ; 50. Adhari 58’50.

24 km : 1. Collin 1 h45’02’’ ; 2. Michel 1 h48’26’’ ; 3. Loiseau 1 h52’29’’ ; 4. Chenot 1 h52’32’’ ; 5. Robert 1 h54’19’’ ; 6. Regnier 1 h55’39’’ ; 7. Salquebre 1 h58’05’’ ; 8. Forterre 1 h58’08’’ ; 9. Belloir 1 h58’10’’ ; 10. Pitoy 1 h58’16’’ ; 11. Mathieu 1 h58’41’’ ; 12. Bancel 2 h05’’ ; 13. Sauce 2 h22’’ ; 14. Langlois 2 h01’26’’ ; 15. Quarti 2 h03’07’’ ; 16. Hacquin 2 h04’53’’ ; 17. Biquillon 2 h05’25’’ ; 18. Olivier 2 h06’01’’ ; 19. Mottura 2 h06’08’’ ; 20. Husson 2 h06’41’’ ; 21. Mesot 2 h06’46’’ ; 22. Kieken 2 h07’46’’ ; 23. Laurent 2 h08’26’’ ; 24. Jacquemet 2 h08’51’’ ; 25. Millot 2 h08’58’’ ; 26. Dinh 2 h09’15’’ ; 27. Germain 2 h09’39’’ ; 28. Andre 2 h10’31’’ ; 29. Baudot 2 h11’24’’ ; 30. Menassol 2 h12’25’’ ; 31. Durst 2 h12’46’’ ; 32. Defontaine 2 h13’44’’ ; 33. Sifaoui 2 h13’54’’ ; 34. Thiebaut 2 h14’19’’ ; 35. Pitoy (F) 2 h15’50’’ ; 36. Mouton 2 h15’59’’ ; 37. Schoenhentz 2 h16’02’’ ; 38. Marchal 2 h16’06’’ ; 39. Pederiva 2 h17’29’’ ; 40. Barbier 2 h18’29’’ ; 41. Satta 2 h20’15’’ ; 42. Mousseaux (F) 2 h22’31’’ ; 43. Perry 2 h22’38’’ ; 44. Derrez 2 h22’56’’ ; 45. Apotheloz (F) 2 h 23’21’’ ; 46. Clauss 2 h23’27’’ ; 47. Maire 2h 23’46’’ ; 48. Robinet Roussel 2 h24’17’’ ; 49. Belloir 2 h24’51’’ ; 50. Hacquin (F) 2 h24’54’’ ; sur 89 classés.

Clap de fin pour cette 6ème édition

Félicitations à tous les participants, qui ont bravé la pluie pour prendre part à la sixième édition du trail urbain.

Voici les résultats du 6ème Trail des Ducs :

Liens photos :

Album Photos Didier

Vidéo du 16 km

Article Est républicain

Album Photos Michel

Album photographe

Album photos Philippe S

Merci à tous et à l’année prochaine

6e Trail des Ducs, ce dimanche à Bar-le-Duc


À 15 jours du Trail des Tranchées, cette sixième édition fait peau neuve en termes de distance, de parcours et de lieu de départ déplacé au débarcadère. Bref, un gros toilettage, afin de fixer davantage le rendez-vous sur un parcours nature. Deuxième au sprint l’an passé, le Sammiellois Laurent Michel revient avec cette fois l’intention de s’imposer sur le 24 km. Sur les 400 dossards disponibles, 260 coureurs ont d’ores et déjà réservé.

Le programme

9 h 15 : 24 km (12€). 9 h 30 : 16 km (10€). 9 h 45 : 9 km (8€). Les pré-inscriptions sont possibles jusqu’à ce vendredi minuit.

Inscriptions

Attention J -7

Vous êtes déjà nombreux à être inscrit pour cette 6ème édition du Trail des Ducs.

Si vous n’avez pas pris le temps de vous inscrire, pas de panique, vous avez jusqu’au Vendredi 15 mars à 23h59.

Inscription via Internet

Attention, cette année, changement de décor, on vous attend au stade Jean Bernard et non au Château de Marbeaumont

Encore un grand merci à tous nos partenaires :

4ème édition de la Pierrefittoise

Dimanche dernier avait lieu la 4ème édition de la Pierrefittoise.

Sous un soleil printanier, un contingent de l’AMB a fait le déplacement.

Cette année encore, des améliorations ont été apportées sur ce tracé trail.

Voici le classement :

13 ADAM Pascal 59'21''
40 VIOLLE Sebastien 1h05'30''
45 BARBIER Christophe 1h06'05''
47 MAUREL Eric 1h06'46''
49 NOEL Christophe 1h07'12''
65 VIARD Agnes 1h11'28''
81 SCHNEIDER Anne-christelle 1h13'04''
104 LEPAGE Samuel 1h15'58''

Et un bon rétablissement à Mickael suite à son entorse de la cheville

Reconnaissance du Trail des Ducs Dimanche 17 février.

La reco (pour les initiés) permet de prendre connaissance d’un parcours, histoire d’anticiper ses spécificités, d’évaluer les difficultés et éviter ainsi les surprises le jour de la course, le tout sur un rythme convenant à chacun quel que soit son niveau avec quelques arrêts permettant de se regrouper.

 

 

Une soixantaine de coureurs motivés avaient décidé de participer à la reconnaissance du Trail des Ducs, encadrés par plusieurs membres de l’AMB.

Le départ est donné à 9h30 avec un temps frais mais aussi un invité de marque : le soleil. Heureusement la première difficulté, la côte Gilles de Trêves suivie des escaliers du Château, a permis à tout le monde de se réchauffer.

Au retour du parcours urbain  un ravitaillement apprécié de tous était proposé par Véro.

Après quelques échanges sur cette 1ére partie du tracé, l’heure tournant, les groupes des 16 et 24 km sont repartis à l’assaut des singles et des chemins forestiers, agrémentés de quelques montées bien senties, tandis qu’il ne restait plus que quelques centaines de mètres à effectuer aux coureurs venus pour le 9km.

En fin de matinée les retours des participants sur les parcours étaient plus que  positifs.